L’abîme au bout des doigts

Résumé : Ailina et Gabriel sont unis par le sang, mais aussi par un étrange don.
D’un simple contact, il repère les meurtriers. D’un simple contact, elle les élimine.
Cependant, cette faculté secrète réclame son tribut. Alors que Gabriel souhaite y renoncer, Ailina en jouit et s’égare…
De rencontres en découvertes, sauront-ils faire face au danger ?

Nats Editions, 2017
Genre : thriller fantastique

 

14,00
Dès les premières lignes, le style vif et maîtrisé de l’auteur nous emporte dans la lecture. Les phrases sont bien construites, sans aucune répétition, et servent tout à fait le texte. Bien qu’épurées, les descriptions sont efficaces et nous permettent de nous représenter aussi bien les actions que l’atmosphère volontairement pesante qui règne sur cette histoire. Chose plaisante, l’intrigue est très originale et l’auteur la maîtrise tout à fait. Je n’ai noté ni incohérence ni point d’ombre qui aurait pu me freiner dans ma lecture. Du point de vue de sa construction, la situation initiale est bien présentée et l’élément déclencheur arrive à point nommé, sans temps mort ni d’essoufflement. Le rythme est bien dosé et la tension présente jusqu’au bout, ce qui est primordial dans ce genre de lecture. .
Les dessous de la plume
J'avais peur de basculer dans une histoire d'amour en mode "Toi et moi contre le reste de l'univers", mais l'auteur a su passer à coté des clichés pour rester dans le thriller, ce qui est vraiment agréable. La fin m'a vraiment surprise, je m'attendais à ce que tout soit acté, et les 20 dernières pages retournent totalement la situation. J'ai beaucoup apprécié cet effet !
Chaton culture-framboise
Le scénario est franchement génial. L'histoire de base de ces frère et soeur ayant un don complémentaire ne fonctionnant qu'en présence l'un de l'autre est surprenante. (...) La fin me montre que parfois tout peut basculer, et que les auteurs peuvent vous retourner une situation pour en faire un drame en un tour de main. Cet abîme qui s’ouvre devant nous est un pur choc et ça rend ce final totalement innovant et génial. Pour ce fait, je dis chapeau bas !! Elle a su faire monter la pression jusqu’au point de non-retour et nous jeter cette fin en pleine face à la façon d’un camion lancé à pleine vitesse. C’est un pur chef d’œuvre de final, sombre, triste et brutal.
Les passions d'Aely
Do NOT follow this link or you will be banned from the site!

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer